Skip to main content
{{Cart.NumberOfCartItems}} 0

en route pour un 2021 pas comme les autres

mardi 13 octobre 2020

Actualités du magasin

Depuis un petit moment, à travers nos articles, nous avons joués la clef de la transparence afin que vous compreniez un maximum ce qu’il se passe dans le monde du vélo actuellement.

Hello les petits cyclos et les petites cyclos et bienvenue dans ce nouvel article.

Depuis un petit moment, à travers nos articles, nous avons joués la clef de la transparence afin que vous compreniez un maximum ce qu’il se passe dans le monde du vélo actuellement.

Lors de notre précédent article « 2020, l’année de tous les superlatifs », nous vous avons déjà expliqués la phase de déconfinement et la folie acheteuse qui en a découlé.

En résumé, 2020 peut se résumer ainsi :

Phase 1 : Trimestre 1, temps morose, activité un peu ronflante, les petits cyclos attendent éperdument le retour du beau temps afin de s’exciter sportivement sur le vélo alors que pendant ce temps, un petit virus est sur le point de foutre le bordel.

Phase 2 : confinement, ayé, le virus a posé ses valises en France et a décidé de foutre le bordel dans la vie des français et de leurs voisins européens. Début d’une période longue et angoissante… Mais dans le monde du vélo, on se demande s’il n’y a pas une folie acheteuse qui se pointe à l’horizon. Ben ouai c’est vrai ça, combien d’entre vous nous avez appelé avec hâte pour vous offrir un superbe home trainer… déjà en rupture… Prédictoire ?

Phase 3, déconfinement, les chevaux sont lâchés… le virus est toujours la mais tout le monde a décidé que le vélo sera l’outil de mode post confinement. Chouette on va bosser, mieux, on va même récupérer tout ou presque ce que l’on a perdu… Mais, grosse limite à tout ça :

-          La logistique de livraison ne suit pas

-          Il n’y pas assez de vélo pour tout le monde

-          Les ruptures arrivent plus vite que prévu malgré des commandes solides

La tension commence à se faire sentir… Plus de demandes que d’offres…

Phase 4, l’été s’est rudement bien passé, le beau temps a été de mise et le vélo commence à refaire le plein en magasin. Cela dit, mauvaise nouvelle, ce sera un réapprovisionnement au compte-goutte. Bah ouai la production de vélo n’a pas changé pour autant, l’approvisionnement de vélo 2021 suit son cours habituel.  Aie aie aie… là c’est le flou. Où allons-nous ? Aurons-nous assez de vélos pour tout le monde à nouveau ou va-t-il falloir  provisionner ?!

La phase 5 est en approche et c’est ce que nous allons tenter de vous renseigner.

Vous l’avez compris, après le post confinement, nous avons le post « folie acheteuse. »

La situation est simple, il y a ceux qui ont trouvé leur vélo, qui ont eu la chance d’en trouver un, de s’en offrir un au prix d’une grande jalousie des autres et surtout de l’incompréhension de beaucoup avec cette phrase devenue standard : « mais qu’est-ce qu’ils ont tous à s’acheter un vélo maintenant ? ». Question à laquelle nous pouvions répondre avec deux mots : ET TOI ?

Après cette folie, les revendeurs de vélos se sont aussi « gavés » sur les commandes de vélos à droites et à gauche, générant aussi un embouteillage dans les carnets de commandes de certaines marques qui risquent de se retrouver en rupture rapidement sur l’exercice calendaire scolaire pour les raisons que nous expliquerons plus tard dans cet article… Mein got…

Alors rassurez-vous, chez Giant Valenciennes, votre magasin de vélo préféré de Valenciennes agglomération, nous l’avons joué malin. Ni trop, ni trop peu. Nous avons commandé suffisamment de vélo pour l’année à venir. Après j’ai envie de dire, cela dépend de vous.

Comment cela se passe question processing de fabrication ?

Pour faire simple, le Covid-19 est arrivé en fin d’année 2019, la plupart des fabricants de composant étant en Asie (qu’on se le dise, même ceux qui sont convaincu qu’un vélo de la marque avec un grand D sont fabriqué en France, que néni mes gens que néni, un peu de montage pour avoir la notion made in France et hop le tour est joué.), ils ont fermé pour la plupart leurs usines et donc, c’est toute la chaine de fabrication de votre futur vélo qui s’est grippé. De la moindre petite visse jusqu’au cadre. Dure.

« Oui mais en mai juin juillet yavait plein de vélo ! » Oui m’dame, ce n’est pas la question vue que ce sont des vélos qui étaient déjà de stock en Europe avant le confinement… oups.

« Alors ça veut dire qu’on aura plus de vélo ? » Non m’dame, c’est juste que le cheminement des vélos finis en provenance d’Asie va mettre plus de temps à venir qu’à son habitude.

En gros pour faire simple, depuis mi-aout jusqu’à fin décembre, nous allons subir avec presque un an de retard, les effets des fermetures des différentes usines asiatiques. Donc oui c’est ce qui explique en partie les arrivages tardifs des vélos en général chez vos revendeurs.

Ce qui risque de compliquer un peu la chose, c’est que la plupart des marques ne fabriquent pas leurs propres vélos, (je ne ferais pas la liste de toutes ces marques hyper connues que beaucoup d’entre vous achètent et utilisent en quantité) …

Selon Shimano, certains ont tout bonnement annulé certaines commandes par peur de l’effet covid (peur du confinement) et finalement quand ils sont revenus à la charge (vue la folie post confinement) pour recommander leurs pièces… « ben trop tard mec, ta commande de janvier, que t’as annulé, profitera à tes concurrents qui eux n’ont pas annulés et du coup ta nouvelle réservation sera pour l’année prochaine… » Aaaah CQFD.

Donc certaines marques vont se retrouver avec des délais de livraison de « malade mental », vindedjous…

Cela dit, c’est là que cela devient intéressant, Giant Group est le premier fabricant mondial de vélo. Nos vélos viennent de nos propres usines, nous contrôlons donc la fabrication de vos futures montures à la perfection, de la conception, à la fabrication, à la livraison et à la mise en main propre de nos consommateurs à cuissard moulant. Et en plus, Giant Group a maintenu ses commandes de pièces auprès de Shimano SRAM, Maxxis et j’en passe… Elle n’est pas belle la vie… oui bon d’accord va falloir être aussi patient le temps que cela arrive mais on y arrivera et surtout ça arrivera quand vous serez en quête active. Ne rêvons toutefois pas trop non plus. Les carnets de commandes sont pleins et qu’on se le dise une nouvelle fois : Il n’y en aura pas pour tout le monde.

Alors bien sûr, pour ceux qui roulent toute l’année (et vous êtes de plus en plus nombreux) … des vélos nous en avons (près de 120 en stock à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes).

2020 est l’année de tous les superlatifs, nous espérons que 2021 sera l’année de la renaissance. L’année où la crise générée par un virus (mais aussi par la gestion hasardeuse de nos gouvernants) sera derrière nous définitivement et où nous pourrons envisager l’avenir de notre planète de manière juste, cohérente, avec un mode de consommation raisonnable pour nous, mais aussi pour notre environnement, écologique, économique et social… (ce fut la parenthèse politique de cet article) … A nous aussi en tant que citoyen du monde d’agir avec respect de tout ce qui nous entoure.

Partager